« Passons sur l’autre rive. » (Mc 4, 35)



12e dimanche du temps ordinaire

Pour l’Église, « passer sur l’autre rive », c’est tout simplement vivre sa mission !

« Passons sur l’autre rive. » (Mc 4, 35) C’est l’appel de Jésus aujourd’hui. Après avoir prêché en paraboles, Jésus invite ses disciples à traverser le lac : une traversée avec lui qui va être pour eux une occasion d’ouverture dans la foi qui leur fera aborder la paix par une traversée intérieure.

La vie humaine est toujours ce nécessaire passage d’une rive à l’autre : pour certains, c’est vivre un temps de conversion ; pour d’autres, c’est vivre un accident, un deuil, un échec affectif ou professionnel, la maladie, etc. Passer sur l’autre rive, pour tous, c’est traverser une époque de changements, de crises, de mutations dans la vie familiale ou le travail. La vie sera faite inévitablement d’affrontement avec la mer parfois déchaînée avant d’aborder les rives du Royaume de Dieu.

Pour l’Église, « passer sur l’autre rive », ce sera tout simplement vivre sa mission ! Partir vers d’autres rivages. Poussée par l’Esprit, la barque de Pierre doit oser quitter la rive de ses sécurités et de ses habitudes, pour affronter les turbulences et les problèmes du monde moderne.

Jésus dort (cf. Mc 4, 38). Dans la barque du monde, Dieu semble dormir. Mais les apôtres font l’expérience qu’avec le Christ ils ne seront pas submergés par les forces du mal. Réveillé, le Christ commande à l’ouragan de la mort. « Silence, tais-toi ! » (Mc 4, 39) Il apaise le vent et calme la mer. À sa parole jaillissent la vie et la paix, comme au matin de la création, « et il se fit un grand calme. » (Mc 4, 39)

« Qui est-il donc, cet homme », qui les invite à traverser la mer ? Qui est-il pour faire taire les forces de la mort (cf. Mc 4, 41) ? « Qui donc est cet homme ? » C’est la grande question posée par Marc tout au long de son Évangile jusqu’à ce que le centurion donne enfin la réponse à la fin de l’évangile : « Vraiment, cet homme était le Fils de Dieu ! » (Mc 15, 39)

Père Jerry Tony Solano