« Mets ta main dans mon côté ! »


Deuxième dimanche de Pâques, 11 avril 2021

Jean 20, 19-31


La deuxième apparition du Seigneur ressuscité aux disciples en saint Jean est à la fois intense et ciblée. C’est le soir, le premier jour de la semaine, les portes ont été verrouillées. Les disciples anxieux sont enfermés à l’intérieur. Un monde hostile et suspect les menace à l’extérieur. Jésus leur manque. Soudain, le ressuscité défie les portes closes, les cœurs fermés et la vision bouchée. Il apparaît simplement. Doucement, tout doucement, il s’approche de Thomas, l’apôtre démoralisé et blessé.

Alors, Jésus est là et dit à Thomas : « Mets ta main dans mon côté ! » Mais Thomas ne le touche pas. L’acte de foi lui suffit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » « Cesse d’être incrédule, lui dit Jésus, sois croyant. » Qu’est-ce qui s’est produit ? Thomas entre dans la foi de ses compagnons. Ceux qui étaient pour lui crédules deviennent maintenant des hommes de foi. Il faut croire sans voir, mais on dirait que croire donne également à Thomas la capacité de voir, croire lui a ouvert les yeux. Thomas voulait voir pour croire alors qu’il fallait croire pour voir. Quelle est cette expérience ?

Il faut souligner que dans cette rencontre avec le Ressuscité, la peur recule. L’horizon bouché se dégage. La paix et la joie envahissent tout son être. Foi et sérénité s’embrassent au cœur de Thomas, et le transforment. Cette paix filtrera en lui comme une source intérieure, et Thomas attestera par sa vie que la lumière, la force qui le fera vivre, ce sera son lien avec Jésus.

Père Jerry Tony Solano