L’Ascension du Seigneur



Dimanche 16 mai 2021 — L’Ascension du Seigneur


Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres : « Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. »


La mission que Jésus confie aux Apôtres, c’est d’évangéliser le monde entier. Ce sont donc les Apôtres représentant le Christ tête, et tous les baptisés représentant le Corps du Christ qui doivent proclamer par tout l’univers l’amour de Dieu pour chaque être humain. Par le baptême, nous sommes tous prêtres, prophètes et rois et nous devenons membres du Corps du Christ, fils et filles de Dieu par adoption, donc envoyés pour témoigner de l’Amour infini de Dieu autour de nous et par le monde. Le pape, les évêques, les prêtres et les diacres sont au service du peuple de Dieu en lui offrant les signes de l’Amour de Dieu que sont les sacrements, nourriture pour la foi de tous. C’est ainsi que l’Église tout entière est missionnaire par vocation. Et, chacun(e) a un rôle important et indispensable au service du Seigneur en répondant à l’appel qui lui a été fait.


« Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. »


« Proclamer » ce n’est pas seulement dire, mais dire « avec force » pour que les gens entendent. Jésus de demande donc de l’audace à ses messagers ! Et, le texte ne dit pas « à toutes les créatures, mais à toute la création. Or, la création, c’est tout ce qui existe ; il faut donc proclamer la Bonne Nouvelle, non seulement aux hommes et aux femmes, mais même aux épinettes, aux hirondelles, aux étoiles… C’est ainsi que saint François s’adressait à Frère Soleil, à Frère Feu, à Sœur eau…


« Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. »


Jésus « fut enlevé » au ciel : c’est comme si Dieu le Père venait chercher son Fils sur terre pour le ramener à sa vraie maison où il a sa place éternellement comme Dieu. La mission de Jésus en Palestine est terminée. Il retourne vers le Père pour étendre son rayonnement à toute la terre, jusqu’à la fin du monde, par l’entremise de l’Esprit Saint. « Assis à la droite » signifie être l’égal de Dieu. Le Christ a repris la place qu’il avait quittée lors de l’Incarnation.


Merci Seigneur, de nous attirer vers Toi, maintenant que Tu as vaincu la mort et que Tu as regagné la maison du Père. Insuffle-nous ton Esprit, cette force qui vient d’en haut pour que nous soyons des témoins joyeux de l’Invisible ici et maintenant.


Amen !


L’abbé Jean-Marie Proulx