top of page

Faites-vous le serviteur des autres




Réflexion sur l’évangile du 28 août, 22e dimanche du temps ordinaire


Jésus remarquait que les invités au repas choisissaient les premières places. Peut-on dire que cette pratique est une chose du passé? Il y a mille signes distinctifs aujourd’hui: de se mettre en valeur depuis la tenue vestimentaire, jusqu’à l’automobile d’un certain style.

«…ne va pas te mettre à la première place.»


Jésus répète ce qu’il a souvent dit:


Soyez humbles!

Faites-vous le serviteur des autres!

Prenez la dernière place!

Les petits sont les plus grands!

Si vous ne devenez pas «petits» vous n’entrerez pas dans le royaume de Dieu!


Et quand les apôtres se querellent pour savoir qui sera celui d’entre eux qui sera le plus grand, Il reprend en disant: «Pour vous, rien de tel. Mais que le plus grand parmi vous prenne la place du plus jeune, et celui qui commande, la place de celui qui sert… Moi, je suis au milieu de vous à la place de celui qui sert.»



-Seigneur, rends-nous accueillants les uns pour les autres. Que tous les participants dans nos assemblées s’y sentent à l’aise. Que ne se sentent pas exclus ceux qui ne pensent pas comme nous.


«Qui s’élève sera abaissé. Qui s’abaisse sera élevé.»


C’est la condamnation de toute suffisance.

Être petits, se faire petits.


Seigneur, viens m’aider à combattre toutes mes formes d’orgueil. Fais-moi connaître mes pauvretés, pour que je ne m’estime pas supérieur aux autres. Aide-moi à être heureux d’avoir la «dernière place», comme Toi, Seigneur. «Jésus a tellement pris la dernière place que personne n’a pu la lui ravir.»


L’abbé Jean-Marie Proulx


bottom of page